Guadeloupe : sortie de crise au CHU après deux mois et demi de grève

FRANCE 2

En Guadeloupe, un accord a été signé mardi 17 septembre au soir après deux mois et demi de grève au CHU de Pointe-à-Pitre. Les précisions de la journaliste Valérie Heurtel, en duplex sur place.

Le CHU de Pointe-à-Pitre, en Gaudeloupe, était paralysé depuis deux mois et demi en raison d'une grève. Un accord a finalement été trouvé mardi 17 septembre au soir. On imagine le personnel soulagé. "Les Guadeloupéens aussi. Cela fait deux mois et demi que le CHU fonctionne en service minimum, ce qui a créé beaucoup d'inquiétude dans l'île. L'accord qui a été trouvé porte sur 17 points : le plus important, c'est l'achat immédiat de matériel médical et de médicaments", explique la journaliste Valérie Heurtel, en duplex sur place.  

Une dette colossale 

"La situation était devenue critique, avec une dette de 50 millions d'euros auprès de ses fournisseurs. L'hôpital n'arrivait plus à être ravitaillé et les entreprises refusaient de venir entretenir et réparer le bâtiment. Bien sûr, cet accord ne résout pas tout. Si la dette s'est accumulée, c'est que la masse salariale coûte plus cher que les rentrées d'argent. La direction de l'hôpital compte bien trouver une solution à ce problème", conclut-elle. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne