Greffée de sept organes, une fillette va bien

(Catherine Grain Radio France)

EXPLIQUEZ-MOI | C'est une opération très rare et qui avait été tenue secrète. Une petite fille a été greffée de sept organes à l'hôpital Necker de Paris il y a 4 ans. Une information révélée par Le Figaro. 

Tout
va bien pour cette petite fille aujourd'hui âgée de 8 ans et demi et qui a
passé une visite de contrôle la semaine dernière. Son cas est extrêmement rare*** comme
le confirme le professeur Olivier Bastien, directeur des prélèvements et
de la greffe à l'Agence de Biomédecine : "
Depuis 2007 il
y a eu huit transplantations multi-organes en France. Donc c'est
exceptionnel* ". Et sur ces huit greffes
multi-organes, deux ont concernées des enfants, six des adultes.

Pourquoi
cette petite fille a-t-elle eu besoin d'une greffe de sept organes ?

Parce qu'elle
souffrait d'une maladie congénitale très rare, la maladie de Hirschsprung.
Pour faire simple, cette maladie empêche le transit intestinal. Cette fillette
était donc nourrie artificiellement  mais
cette alimentation avait provoqué au fil des ans des dégâts sur d'autres
organes : son foie était devenu fibreux et ses reins fonctionnaient très mal.
Face à cette dégradation générale, la seule solution était donc de remplacer
tous les organes malades.

Et
pour les remplacer, il a fallu trouver un donneur

Et
quand on sait que pour un adulte, c'est déjà compliqué de trouver un donneur
compatible, vous imaginez que pour un enfant c'est une recherche encore plus
difficile. "Le don chez l'enfant nécessite de trouver des organes adaptés
en poids et en taille
" et "tous les organes doivent provenir du même
donneur
" explique le professeur Olivier
Bastien.

Le
donneur a donc été trouvé et l'opération a pu être envisagée

Une équipe est
partie en province pour prélever le donneur. La petite fille qui vivait en
Allemagne, est arrivée à Paris pour cette opération au cours de laquelle sept organes
lui ont été greffés : l'ensemble des quatre organes qui constituent le tube
digestif, deux reins et le foie. Vous vous en doutez autour de la table
d'opération il y avait du monde : chirurgiens, anesthésiste, réanimateur,
infirmière....

L'opération demande
une grande compétence mais elle est moins compliqué que ce que l'on peut
imaginer. Dit autrement greffer sept organes ne multiplie pas la complexité
d'une greffe par sept.

Quel est l'avenir de cette fillette ?

Je dirai que c'est
l'avenir de toute personne greffée, elle va prendre des médicaments pour éviter
le rejet de cette greffe multiple. Les organes vont eux grossir en même temps
que la fillette grandira. Pour vous montrer à quel point un organe grossit, on
m'a cité le cas d'un bébé qui avait bénéficié d'une greffe de cœur à l'âge de 3
jours. Il a conservé ce cœur pendant 19 ans puis il a fallu lui en greffer un
autre car il y avait rejet du premier cœur.

Vous êtes à nouveau en ligne