Déserts médicaux : un hôpital contraint de fermer

France 2

Emmanuel Macron a promis qu'aucun hôpital ne fermera d'ici à la fin du quinquennat, mais il y a des situations exceptionnelles. À Saint-Martin-Vésubie (Alpes-Maritimes), l'hôpital a dû temporairement fermer ses portes faute de personnel.

Depuis trois semaines, l'hôpital de Saint-Martin-Vésubie (Alpes-Maritimes) est vide, déserté par le personnel soignant. L'hôpital peine à attirer les candidats et il manque deux infirmières. Sans elles, il est impossible de maintenir les huit lits du service qui soigne les maladies chroniques liées à la vieillesse. Situé à une heure et demie de Nice, ce village de montagne est particulièrement attaché à son hôpital. Avec 50 000 euros de déficit en 2018, l'hôpital subit des baisses de budget chaque année. Le personnel, lui, est inquiet pour son avenir.

Une maison de santé proche

Dans la vallée, les habitants se mobilisent et une pétition vient d'être lancée. "Maintenir les lits de médecine et de soins de suite, c'est maintenir des emplois qualifiés", estime Éliane Guigo, présidente du comité de défense de l'hôpital. Une maison de santé a été créée à 15 minutes du village, avec un hôpital de 19 lits. Un rapport remis à l'Agence régionale de santé préconise donc de rapprocher les deux structures, mais le maire ne veut pas en entendre parler. L'urgence reste de trouver deux infirmières.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne