Ablation partielle d'un rein par le nombril : une première mondiale à Lyon

(Maxppp)

Une équipe de l'hôpital Edouard Herriot de Lyon a réalisé une ablation partielle d'un rein à travers le nombril, en mars. Cette opération constitue une première mondiale et évite toute cicatrice au patient.

L'avantage principal de cette première mondiale est esthétique. A l'hôpital Edouard Herriot de Lyon, un robot opère déjà depuis 2003, et il avait déjà prélevé un rein par le nombril en 2010. Mais cette fois, en mars dernier, c'est la partie cancéreuse d'un rein qui a été retirée par le nombril, une première mondiale. Le patient de 46 ans va bien. Il a pu conserver ses deux reins, et n'a pratiquement aucune cicatrice.

"L'appareil reproduit les mouvements du chirurgien a l'intérieur du patient"

"Le chirurgien est sur une console à travers laquelle il a une vision tri-dimensionnelle du champs opératoire, puisque la caméra utilisée est en 3D. il manipule les instruments et l'appareil reproduit les mouvements du chirurgien a l'intérieur du patient ", explique Sébastien Crouzet, auteur de cette intervention. Et la grande nouveauté c'est que toutes les incisions sont concentrées en une seule au niveau du nombril.

Vous êtes à nouveau en ligne