Seine-Saint-Denis: un foyer pour handicapés soupçonné de violences

France 2

Plusieurs résidents de l'établissement des Pavillons-sous-Bois ont été victimes de violences. La structure a été placée sous "administration provisoire".

Tout a commencé par une vidéo reçue anonymement. Sur les images, la mère de famille reconnait sont fils, atteint d'autisme et résident des Pavillons-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), en train de se faire frapper avec un bâton puis menacer par un employé du centre. Sur le corps de son fils de 29 ans, Monique repère plusieurs ecchymoses et une brûlure de cigarette sur son pied. L'auteur des violences serait un employé de ce foyer pour jeunes adultes handicapés. "Mon fils ne voulait plus retourner début juin", se souvient Monique François.

L'éducateur mis à pied

La structure a déjà fait l'objet de 13 signalements auprès de l'Agence régionale de santé (ARS) et de trois plaintes, dont celle d'une retraitée. Son fils avait souffert de brûlures au second degré après avoir été laissé sans surveillance sous la douche. Les autorités sanitaires ont placé l'établissement sous "administration provisoire". L'éducateur menaçant dans la vidéo a été mis à pied.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne