Les restaurants qui ne peuvent pas accueillir de personnes handicapées, menacés de fermeture

FRANCE 2

Des dizaines de restaurants sont menacés de fermeture faute de moyens suffisants pour mettre aux normes leurs établissements.

À Bonne, en Haute-Savoie, un restaurant est menacé de fermeture. Il doit se mettre aux normes pour pouvoir accueillir les personnes handicapées, mais les travaux sont estimés à 200 000 euros.
Le "café des Voirons", alias "chez Lolotte" est devenu un emblème du village de 3 000 habitants. "C'est une adresse que je connais depuis longtemps donc en fonction des chantiers où je me trouve, je suis prêt à faire quelques kilomètres pour venir manger ici", confie un habitué du restaurant au micro de France 2.

Un casse-tête pour la restauratrice

Malheureusement, l'ancienne maison de village de trois étages ne répond pas aux nouvelles normes handicapées. Pour la patronne, c'est un casse-tête insoluble. Le budget estimé pour les travaux est de 220 000 euros, faute de quoi Laurence Ballarin sera obligée de mettre la clé sous la porte dès octobre prochain. Aujourd'hui pourtant, elle assure déjà recevoir des clients handicapés : "En 17 ans d'activité, ils ont toujours mangé dans le bar, il y a même des clients qui les montent à l'étage s'ils doivent aller aux toilettes".
Selon la restauratrice, la préfecture de Haute-Savoie lui aurait proposé d'étudier son dossier à partir de septembre en vue d'une dérogation. Trop tard, pour la restauratrice qui s'inquiète de devoir licencier ses trois salariés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne