Les handicapés déplorent le manque d'accessibilité en France

FRANCE 2

Alors que la loi du 11 février 2005 promettait l’"égalité des droits et des chances" des handicapés, le bilan est loin d'être satisfaisant dix ans après.

Dix après le vote de la loi sur le handicap, 48% des handicapés estiment qu'il n'y a pas eu d'amélioration, en termes d'accessibilité, d'après un récent sondage. Selon eux, le bilan est loin d'être satisfaisant.

Une équipe de France 2 a suivi le quotidien, pas toujours simple, de deux jeunes femmes handicapées, Marie et Valentine.

Premier exemple de manque d'accessibilité : quand un bâtiment offre une rampe d'accès, il peut manquer une porte automatique pour entrer. Et ce n'est pas tout. Une fois à l'intérieur, la situation se complique. "On voulait boire un verre ici pour profiter des toilettes [de l'établissement]. En fait, on ne peut pas, car c'est à l'étage", souligne Marie Vampouille, comédienne et handicapée de naissance.

"Malheureusement l'objectif n'est pas rempli"

Un peu plus loin, une boulangerie attire le regard des deux femmes. Le problème ? Deux marches sont à gravir pour entrer dans la boutique. Impossible, dès lors, d'accéder à la boulangerie.

"Malheureusement, l'objectif de la loi n'est pas rempli, faute de politiques publiques, faute de visibilité de la loi par les acteurs de terrain, faute de mesures budgétaires ou d'incitations fiscales", déplore Nicolas Merille, conseiller juridique national accessibilité à l'Association des paralysés de France (APF).

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne