Allocation handicapé : nouveau rétropédalage du gouvernement

France 2

Après les impôts locaux pour les retraités, l'exécutif fait marche arrière sur l'allocation adulte handicapé. Une mesure qui faisait polémique.

C'est un soulagement pour les personnes atteintes de handicap. Le gouvernement l'a annoncé mardi 3 novembre : il renonce au nouveau calcul de l'allocation adulte handicapé. "Le gouvernement a souhaité prendre en compte les inquiétudes et a donc décidé de ne pas appliquer ces mesures en l'état", a déclaré la secrétaire d'Etat Ségolène Neuville.

807 euros par mois

Le nouveau calcul aurait fait perdre jusqu'à 2 200 euros par an aux bénéficiaires. Versée chaque mois à hauteur de 807 euros, l'allocation adulte handicapé concerne un million de personnes et coûte au total 8,5 milliards d'euros par an à l'État. C'est la 3e fois cette semaine que l'exécutif recule, toujours sur des mesures fiscales. Ce week-end, Manuel Valls a annoncé le maintien d'exonération d'impôts locaux pour les retraités modestes et en début de semaine le report de la réforme des dotations aux collectivités territoriales.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne