Guadeloupe : un mort des suites de la dengue

Un homme est mort des suites de la dengue en Guadeloupe, le 3 juillet 2013. Cette infection est transmise par les piqûres de moustiques.
Un homme est mort des suites de la dengue en Guadeloupe, le 3 juillet 2013. Cette infection est transmise par les piqûres de moustiques. (JOA PAOLO BURINI / GETTY IMAGES )

Le patient, qui était hospitalisé au CHU de Pointe-à-Pitre, présentait un facteur de risque aggravant dans ses antécédents.

Une personne est morte des suites d'une "dengue sévère", une infection virale transmise par les piqûres de moustiques, selon un communiqué de l'Agence régionale de santé (ARS) de Guadeloupe, mercredi 3 juillet. Le patient, qui était hospitalisé au CHU de Pointe-à-Pitre, "présentait un facteur de risque aggravant dans ses antécédents" de santé, précise le communiqué.

Le décès du patient, qui résidait en Guadeloupe, "est directement imputable à la dengue", insiste l'ARS, qui préconise de consulter un médecin "en cas d'apparition de fièvre brutale, de maux de tête, nausées, vomissements, douleurs articulaires ou musculaires, d'éruption cutanée". L'Agence recommande de surcroît l'utilisation préventive d'insecticides, de répulsifs et d'une moustiquaire, "même durant la journée, en particulier pour les jeunes enfants".

Vous êtes à nouveau en ligne