Devenez donneur de bonheur !

Plus de 3.000 nouveaux couples concernés par une infertilité sont en attente d'un don de spermatozoïdes ou d'ovocytes. L'Agence de la biomédecine lance une nouvelle campagne de mobilisation pour recruter de nouveaux donneurs et donneuses.

"Devenez donneur de bonheur", voilà le slogan de la nouvelle campagne de l'Agence de la biomédecine pour inciter au don de gamètes. Depuis cinq ans, le don d'ovocytes a augmenté de plus de 40% et le don de spermatozoïdes est resté stable. Néanmoins, selon l'Agence de la biomédecine, les efforts sont à poursuivre. Pour répondre aux besoins des couples touchés par l'infertilité, il faudrait recruter 300 nouveaux donneurs et 900 donneuses supplémentaires. En 2014, 245 donneurs et 501 donneuses ont permis la naissance de 1.326 enfants.

Certaines mesures prises au cours des dernières années ont favorisé les dons. Pour élargir la possibilité de donner, depuis fin 2015, les femmes et les hommes n'ayant pas encore eu d'enfants peuvent devenir donneurs. L'objectif est double : élargir la population de donneurs potentiels mais également abaisser leur âge moyen. De plus, il est désormais proposé aux donneurs de conserver une partie des ovocytes ou des spermatozoïdes, sous réserve, pour les femmes, que la quantité prélevée soit suffisante.

Pour encourager le don d'ovocytes, les donneuses bénéficient désormais d'une prise en charge effective à 100% des actes médicaux (échographie, dosages hormonaux…) liés au don, pour six mois ainsi que les frais non médicaux engagés à l'occasion du don.

Autre mesure pour améliorer la prise en charge : désormais le don est possible sur tout le territoire avec 27 centres de don de spermatozoïdes et 28 centres de don d’ovocytes en France.

Selon l'Agence de la biomédecine, la générosité des donneurs et des donneuses a permis la naissance de plus de 5.000 enfants au cours des cinq dernières années.

Vous êtes à nouveau en ligne