Santé : le scandale sanitaire de la Dépakine

France 3

L'antiépileptique Dépakine pourrait avoir provoqué des milliers de malformations congénitales, des troubles du comportement ou des retards psychomoteurs. 

À Inzinzac-Lochrist (Morbihan), Jean-Pierre Latouche a longtemps cru à la fatalité. Deux de ses enfants sont handicapés, un coup du hasard. Aujourd'hui, ses petites filles présentent aussi des troubles du comportement. Il y a un an, tous ont compris qu'ils étaient victimes de la Dépakine. Sa femme, aujourd'hui décédée, a utilisé cet antiépileptique pendant des années.bébé

Risques d'exposition des bébés

 
Le docteur Hubert Journel est l'un des premiers à avoir alerté sur les risques d'exposition des bébés à la Dépakine. Pour le moment, il accumule les témoignages. La famille Latouche, elle, souhaite connaître la vérité et en veut au laboratoire Sanofi de ne pas avoir mis en garde les femmes enceintes. La famille Latouche attend le plan de prise en charge des patients. Il sera présenté à la rentrée par le ministère de la Santé.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne