Grossesse

Si elle est avant tout source d'une joie immense, la grossesse peut également se compliquer de problèmes de santé. Elle nécessite un suivi très régulier, avec des examens cliniques, des prises de sang, des échographies. Le but de ce suivi est de vérifier que la maman et le bébé vont bien et de dépister certaines affections, comme un diabète de grossesse ou une hypertension. Certaines grossesses sont plus à risque que d'autres, soit parce qu'il s'agit d'une grossesse multiple, soit parce qu'il y a des risques d'accouchement prématuré. Une amniocentèse est parfois indispensable afin d'analyser le patrimoine génétique du fœtus, le fameux ADN et dépister une maladie chromosomique héréditaire.
plus
Une brochure d\'information sur l\'Interruption volontaire de grossesse. Photo d\'illustration.

Avortement : le taux d'IVG a atteint en 2019 son plus haut niveau en France depuis 30 ans

VIDEO. 8 questions simples sur la contraception

VIDEO. 8 questions simples sur la contraception

VIDEO. Fausses couches : Juliette Katz témoigne et appelle à la libération de la parole

VIDEO. Fausses couches : Juliette Katz témoigne et appelle à la libération de la parole

Le plateau de franceinfo (illustration).

La gestion du coronavirus par le gouvernement en plein cœur de l'été, Sanofi mis en examen, Dieudonné bannis de Facebook et Instagram... Les informés du lundi 3 août

Une boite de depakine. 

Affaire de la Dépakine : la mise en examen de Sanofi pour "homicides involontaires" est une "grande victoire" pour les familles de victimes

La Dépakine, un médicament contre l\'épilepsie, est aujourd\'hui déconseillée aux femmes enceintes.

Effets de la Dépakine sur le fœtus : Sanofi annonce sa mise en examen pour "homicides involontaires"

Un laboratoire dédié à la procréation médicalement assistée, le 28 mai 2020, à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine).

Témoignage : le long combat de la PMA pour toutes

Une personne travaillant au centre d\'assistance médicale à la procréation Pierre Cherest de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), le 28 mai 2020.

Les garçons conçus par PMA connaissent-ils "une baisse de la fertilité de 50%", comme l’affirme La Manif pour tous ?

Le 13 Heures vous propose le témoignage d’une femme célibataire qui a eu deux enfants par PMA à l’étranger. L’adoption de cette loi en France serait pour elle un soulagement.

Maternité : à quand la PMA en France ?

L\'injection par pipette d\'un spermatozoïde dans un ovocyte pour la formation d\'un embryon, réalisée dans un centre d\'étude et de conservation des œufs et du sperme (Cecos) à Rennes (Ille-et-Vilaine), le 30 novembre 2000. 

Projet de loi bioéthique : que contient-il ?

Une femme enceinte est placée sous surveillance médicale, en mars 2018, dans un hôpital belge.

Coronavirus : un cas de transmission intra-utérine confirmé en France, une première dans le monde

Un jeune homme à la vie brisée en raison de la prise de Dépakine par sa mère durant la grossesse a obtenu 1,3 million d\'euros du fonds d\'indemnisation dédié, selon son avocat.

Scandale de la Dépakine : l’État condamné pour carence fautive

L\'avocat Charles Joseph-Oudin (à droite) et Marine Martin, la lanceuse d\'alerte qui a révélé le scandale de la Dépakine.

Dépakine : la condamnation de l'Etat est "une grande victoire symbolique", réagit l'avocat d'une association de victimes

Les assocations de défense des familles victimes de la Dépakine devant l\'usine Sanofi à Mourenx (Pyrénées-Atlantiques) le 16 octobre 2018.

Scandale de la Dépakine : la justice reconnaît la responsabilité de l'Etat

Une femme tient dans ses bras un bébé né d\'une GPA en Ukraine.

VIDEO. Comment l'Ukraine est devenue une destination prisée pour les Européens en quête de GPA

Le 10 juin 1961, le premier centre de planning familial ouvrait à Grenoble (Isère). Une toute nouvelle structure pour parler éducation sexuelle, droit à la contraception et à l’avortement, et une avancée pour les femmes.

Dans le rétro : le jour où le premier centre de planning familial a ouvert ses portes

Un service de biologie de la reproduction de l\'hôpital à Nice (Alpes-Maritimes), en octobre 2017. 

Déconfinement : les PMA reprennent, les spécialistes font un appel aux dons d'ovocytes

VIDEO. Le confinement peut-il avoir des conséquences sur le cycle menstruel ?

VIDEO. Le confinement peut-il avoir des conséquences sur le cycle menstruel ?

Une femme examinée au service des urgences d\'une maternité, à Chambéry (Savoie), en janvier 2017.

#OnVousRépond : infection urinaire et contamination des fœtus

Damien Mascret

Coronavirus : franceinfo répond à vos questions

Un bébé vient de naître dans une maternité. Photo d\'illustration.

VIDEO. Coronavirus : les maternités mettent en place des mesures de restriction

Photo d\'illustration. Une mère raconte son accouchement à domicile, le 28 octobre 2015 à Falaise (Calvados).

Coronavirus : comment accoucher pendant le confinement ?

Une femme enceinte à Reims (Marne), le 29 juillet 2018. 

Coronavirus : accoucher pendant le confinement

#OnVousRépond

Coronavirus : #OnVousRépond sur franceinfo

Le centre hospitalier intercommunal André-Grégoire, à Montreuil (Seine-Saint-Denis), le 21 novembre 2019.

"C’est quand même plus rassurant d’avoir son conjoint avec soi" : à cause du confinement, l’anxiété des femmes qui devront accoucher seules

Une ordonnance et des médicaments dans une pharmacie à Fontenay-sous-Bois, juin 2014

Coronavirus :  franceinfo répond à vos questions

Devant l\'hôpital Louis-Jaillon, à Saint-Claude (Jura), le 6 février 2020. Les banderoles ont été accrochées par le Comité de défense et de soutien de l\'hôpital, afin de protester contre la fermeture de sa maternité. 

Après la fermeture de la maternité de Saint-Claude, le Haut-Jura face aux "naissances 'catastrophes'"

VIDEO. #Monpostpartum : \"Je pensais que seulement mon bébé allait porter des couches… hé bien, non !\", confie Illana Weizman

VIDEO. #Monpostpartum : "Je pensais que seulement mon bébé allait porter des couches… eh bien, non !", confie Illana Weizman

Le service de procéation médicalement assisté de l\'hôpital Antoine-Béclère de Clamart (Hauts-de-Seine), le 17 octobre 2013.

Une femme qui ne parvenait pas à avoir d'enfant après un cancer accouche grâce à une technique inédite

Illustration. Différentes méthodes de contraception.

"Mon médecin considérait qu'une femme de 30 ans devait songer à faire des enfants" : en matière de contraception, les clichés ont la vie dure

123456789102027

Vous êtes à nouveau en ligne