Grossesse

Si elle est avant tout source d'une joie immense, la grossesse peut également se compliquer de problèmes de santé. Elle nécessite un suivi très régulier, avec des examens cliniques, des prises de sang, des échographies. Le but de ce suivi est de vérifier que la maman et le bébé vont bien et de dépister certaines affections, comme un diabète de grossesse ou une hypertension. Certaines grossesses sont plus à risque que d'autres, soit parce qu'il s'agit d'une grossesse multiple, soit parce qu'il y a des risques d'accouchement prématuré. Une amniocentèse est parfois indispensable afin d'analyser le patrimoine génétique du fœtus, le fameux ADN et dépister une maladie chromosomique héréditaire.
plus
Filiation, prise en charge financière, autoconservation : les enjeux de la PMA

Filiation, prise en charge financière, autoconservation : les enjeux de la PMA

Le congé maternité des agricultrices passe de deux à huit semaines

Le congé maternité des agricultrices passe de deux à huit semaines

\"Aujourd’hui l’accès à l’IVG devient de plus en plus compliqué\"

"Aujourd’hui l’accès à l’IVG devient de plus en plus compliqué"

Selon une étude publiée le 30 avril 2019 par l\'OMS, un bébé allaité a moins de risques de devenir obèse.

Meuse : dernières naissances à la maternité de Bar-le-Duc

IVG : le Sénat vote un allongement du délai de deux semaines

IVG : le Sénat vote un allongement du délai de deux semaines

La pré-éclampsie : deuxième cause de décès maternel

La pré-éclampsie : deuxième cause de décès maternel

L’arrêt des financements publics va \"ralentir les traitements contre le cancer, le sida, la démence\"

L’administration Trump coupe les fonds pour la recherche sur les tissus foetaux

Infertilité : une technique inédite permet à une femme d\'accoucher de jumeaux

Infertilité : une technique inédite permet à une femme d'accoucher de jumeaux

Les naissances ont baissé de 17,5% ces derniers temps dans la Meuse.

La maternité de Bar-le-Duc fermera fin juin

Naissance (illustration).

Meuse : la maternité de Bar-le-Duc va fermer en raison du faible nombre d'accouchements

Grands prématurés : la musique améliore la maturation cérébrale

Grands prématurés : la musique améliore la maturation cérébrale

Le fœtus est considéré comme viable entre 24 et 26 semaines

Le plus petit bébé au monde est sorti de l’hôpital

Un bébé prématuré sous assistance respiratoire, au CHU de Bordeaux (Gironde), le 26 avril 2016.

Santé : quelle vie pour les grands prématurés ?

Aux États-Unis, un bébé est né en décembre après seulement 23 semaines de grossesse et pesait 245 grammes à la naissance. Jeudi 30 mai, il a pu sortir de l\'hôpital. Photo d\'illustration.

"Un exploit technique" : cinq mois après sa naissance, le plus petit bébé du monde est sorti de l'hôpita

Un enfant prématuré soigné à Marseille, en janvier 2005. (Photo d\'illustration)

États-Unis : comment a pu survivre le plus petit bébé du monde ?

La petite \"Saybie\", en décembre 2018, peu après sa naissance à San Diego (Californie).

VIDEO. Californie : le plus petit bébé né en vie au monde quitte l'hôpital après cinq mois de soins

Le paradoxe de Mossman–Pacey : quand la recherche de virilité altère la fertilité

Le paradoxe de Mossman–Pacey : quand la recherche de virilité altère la fertilité

Un jeune homme à la vie brisée en raison de la prise de Dépakine par sa mère durant la grossesse a obtenu 1,3 million d\'euros du fonds d\'indemnisation dédié, selon son avocat.

Un jeune homme victime de la Dépakine obtient 1,3 million d'euros d'indemnisation

IVG : des féministes veulent en faire un droit fondamental

IVG : des féministes veulent en faire un droit fondamental

Déformations du crâne du bébé lors de l\'accouchement : précieux indices de leur état de santé ?

Déformations du crâne du bébé lors de l'accouchement : précieux indices de leur état de santé ?

Une Polonaise accouche de sextuplés

Une Polonaise accouche de sextuplés

Loi anti-IVG en Alabama : les femmes contre-attaquent

Loi anti-IVG en Alabama : les femmes contre-attaquent

Service de génétique biologie de la reproduction à l\'Hôpital de Nice

Expliquez-nous... La procréation médicalement assistée

WASHINGTON, DC - JANUARY 17: A clinic escort walks outside of the Planned Parenthood of Metropolitan Washington, D.C during a protest vigil sponsored by The Christian Defense Coalition and Priests for Life Carol Whitehill Moses Center on January 17, 2019 in Washington, DC. Zach Gibson/Getty Images/AFP

VIDEO. Des femmes escortées pour aller avorter dans le Kentucky : une des accompagnatrices raconte

Infertilité : les couples doivent être alertés sur les risques

Infertilité : les couples doivent être alertés sur les risques

Des agriculteurs céréaliers, au Bois de Vincennes le 20 juillet.

Congé maternité : les agricultrices ont du mal à s'arrêter faute de remplacement

La Dépakine n\'est plus seule dans le viseur de l\'ANSM, cinq autres substances sont à risque - Vidéo : entretien avec le Dr Philippe Vella, directeur des médicaments en neurologie à l\'ANSM

Malformations : d'autres antiépileptiques que la Dépakine risqués pendant la grossesse

Marine Martin, présidente de l\'Apesac, le 28 mai 2016.

Antiépileptiques dangereux pour les fœtus : si "l'Agence de santé est défaillante", "le principal responsable, c'est quand même le laboratoire"

La chirurgie in utero est plus efficace qu\'une opération réalisée après l\'accouchement

Spina bifida : impressionnante vidéo d’un foetus opéré in utero

123456789102022

Vous êtes à nouveau en ligne