Grenoble : après sa réimplantation des deux bras, Caroline espère "rejouer du piano un jour"

Plus d'un mois après sa greffe des deux bras, Caroline, 37 ans, s'est confiée à France Bleu Isère. Elle remercie toutes les personnes qui ont aidé à la sauver, de celle "présente sur le quai" au "barman qui a fourni la glace".

"Je me suis prise pour Indiana Jones" : Caroline, 37 ans, a réagi sur France Bleu Isère, depuis son lit d'hôpital à Grenoble. Le 14 août dernier, en gare de Chambéry, cette femme avait voulu monter dans un train en marche, mais elle a glissé et ses deux bras ont été sectionnés. Deux heures plus tard, elle était opérée au CHU de Grenoble. Ses bras ont été réimplantés avec succès.

"C'était débile, j'allais récupérer ma voiture et j'ai eu peur d'être en retard, un truc bête. Je me suis dit que comme Indiana Jones, c'était faisable", continue-t-elle. "Je me rappelle être tombée contre le quai, et quand le train est passé, j'ai vu mes deux bras sur la voie. J'avais mon pied gauche, salement amoché aussi." C'est à ce moment qu'elle a appelé à l'aide. Jusqu'à l'arrivée des secours, Caroline est restée consciente.

Un à deux ans pour retrouver l'usage de ses doigts

Caroline remercie tous les soignants et les personnes arrivées à temps pour la sauver, de "la personne qui était présente sur le quai" au "barman qui a fourni la glace". Ses bras sont toujours inertes, il faudra attendre un an et demi à deux ans pour qu'elle retrouve l'usage de ses doigts. Son pied gauche n'a pas pu être sauvé, mais, "je vais remarcher" ajoute-t-elle.

Caroline va bientôt partir en centre de rééducation, et espère pouvoir "rejouer du piano un jour, refaire du tricot et travailler dans mon potager. Je sais que ça va être long et difficile, mais je suis prête. Je ne lâcherai rien ! La vie, je veux la croquer, par les deux bouts !" a -t-elle conclu.

"Je vais remarcher" Caroline, greffée des deux bras, à franceinfo.
--'--
--'--