Rennes : un essai thérapeutique vire au drame

Six hommes âgés de 28 à 49 ans sont hospitalisés au CHU de Rennes. Ils participaient à des essais cliniques pour tester un nouveau médicament. L'un d'eux est en état de mort cérébrale. 

Ce vendredi soir, six hommes âgés de 28 à 49 ans sont hospitalisés au CHU de Rennes. L'un d'entre eux est dans un état de mort cérébrale, quatre autres inspirent une grande inquiétude. "Parmi ces quatre patients, il y en a trois qui ont déjà un tableau suffisamment sévère pour craindre un handicap qui pourrait être irréversible", explique le professeur Pierre-Gilles Edan, médecin-chef du pôle de neurosciences du CHU de Rennes.

84 autres personnes concernées

Ces six volontaires sains essayaient depuis une semaine un médicament contre la douleur et les troubles de l'humeur. Depuis le mois de juillet, 84 autres personnes ont ingéré cette molécule, mais à des doses plus faibles. Elles sont identifiées et vont être convoquées par les autorités sanitaires. Cet essai thérapeutique qui a mal tourné est une première en France. L'étude était pilotée par Biotrial, un centre de recherche agrée par le ministère de la santé. Spécialisé depuis 20 ans dans les essais cliniques, il avait notamment testé le Viagra et le Prozac. Une enquête est ouverte pour déterminer les responsabilités qui ont mené à ce drame.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne