Quelles sont les règles de sécurité pour les essais thérapeutiques?

FRANCE 3

Plusieurs personnes ont été hospitalisées à Rennes après avoir participé au test thérapeutique d'un médicament. France 3 fait le point sur les règles de sécurité de ces essais.

C'est la première fois qu'un accident de cette ampleur se produit en France. Six volontaires ont dû être hospitalisés à Rennes après avoir participé au test thérapeutique d'un traitement pour traiter les troubles de l'humeur. L'un d'entre eux est en état de mort cérébrale. Ces essais sont pourtant généralement très suivis. "Il y a environ un millier d'essais cliniques actuellement en cours en France. Les accidents graves sont rarissimes. (...) Ces cobayes humains sont tous des volontaires, souvent des étudiants. Ils reçoivent une indemnisation qui est plafonnée à 4500 euros par an", précise Claudine Gilbert sur France 3. 

Des essais très encadrés

"Il faut au moins 10 ans pour aboutir à un nouveau traitement, le fabricant commence à étudier son produit en laboratoire puis il teste la toxicité sur les animaux (...) ensuite c'est l'agence du médicament qui autorise et supervise toutes les études chez l'homme. D'abord on évalue la tolérance, c'est-à-dire la dose maximale à ne jamais dépasser sur un volontaire sain, c'est la phase la plus critique, puis on teste l'efficacité sur des malades", explique la journaliste. L'intérêt thérapeutique est après étudié sur plusieurs milliers de patients avant la mise sur le marché d'un produit. 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne