Essai thérapeutique de Rennes : une première en France

FRANCE 2

Six personnes ont été hospitalisées à Rennes (Ille-et-Vilaine) après avoir participé aux essais thérapeutiques d'un médicament. C'est la première fois qu'un événement de cette ampleur se produit en France.

C'est un essai thérapeutique qui a mal tourné. Six volontaires ont dû être hospitalisés dont un en état de mort cérébrale à Rennes (Ille-et-Vilaine). Ils avaient été soumis à un nouveau traitement en test. "C'est rarissime, surtout quand on est dans une phase 1, c'est-à-dire sur des volontaires sains, des gens en bonne santé que l'on surveille comme la prunelle de ses yeux", explique Jean-Daniel Flaysakier sur France 2. Une étude menée sur 12 000 personnes au Royaume-Uni a montré qu'il n'y avait eu que 0,31% d'accidents en phase 1 et aucun décès.

Des précisions sur le médicament testé

On en sait plus sur le traitement pris par les patients rennais. "Ce produit est censé empêcher notre organisme de dégrader trop vite des substances que fabrique notre cerveau et notre système nerveux et qui sont des cousins lointains du cannabis. (...) On espère jouer sur la douleur, l'anxiété, la dépression, mais aussi sur l'appétit. (...) Le problème c'est que quand on essaye de jouer sur des mécanismes très forts du cerveau, on a parfois de mauvaises surprises", indique le spécialiste.  
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne