Essai thérapeutique à Rennes : un patient est décédé

FRANCE 2

L'essai d'un médicament a fait un mort à Rennes (Ille-et-Vilaine). Cinq autres patients sont toujours hospitalisés. Le point avec France 2.

Après plusieurs jours en état de mort cérébrale suite à un test sur un nouveau médicament, un patient est décédé ce dimanche 17 janvier au CHU de Rennes (Ille-et-Vilaine). Une nouvelle confirmée dans l'après-midi par le directeur du laboratoire Biotrial. L'homme participait depuis le 7 janvier à un essai clinique réalisé par ce laboratoire sur un groupe de huit volontaires, tous masculins et âgés de 28 à 49 ans. Deux d'entre eux ont reçu un traitement placebo et n'ont rien eu, les six autres ont absorbé une molécule BIA10-2474, un antalgique censé soulager douleur et anxiété, et testé pour le compte du groupe portugais Bial.

Une première en France

Depuis hier, d'autres volontaires qui avaient ingéré la même molécule, mais en quantité moins importante, sont venus passer des tests. "On n'a pas de réactions réellement. On peut avoir peur, mais on ne sait pas ce qu'il s'est passé", confie une volontaire à France 2. C'est la première fois en France qu'une personne décède à la suite d'un essai clinique.


 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne