Essai thérapeutique à Rennes : que s'est-il passé ?

FRANCE 2

Un homme est en état de mort cérébrale, quatre autres seraient toujours dans un état grave. France 2 fait le point.

Les tests ont eu lieu dans un centre de recherche de Rennes (Ille-et-Vilaine). Jeudi dernier, huit volontaires en bonne santé acceptent de servir de cobayes pour tester pendant une semaine un nouveau médicament. Trois jours plus tard, l'un des volontaires est amené aux urgences en état de mort cérébrale, quatre de ses compagnons sont ce vendredi 15 janvier au soir dans un état grave.

Une enquête ouverte

La ministre de la Santé a rencontré les familles au chevet des malades. Elle a tenu à s’expliquer en personne sur un accident inédit en France. "À l'instant où je parle devant vous, je n'ai connaissance d'aucun événement comparable", a ainsi affirmé Marisol Touraine. Le laboratoire privé Biotrial est certifié par le ministère de la Santé. La campagne de tests avait débuté au printemps 2015. 90 volontaires avaient accepté moyennant une indemnité de 1 500 euros. Les tests sont pour l'instant suspendus. La direction ne reconnaît aucune erreur. Les parquets de Rennes et Paris ont lancé une enquête.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne