Erreurs médicales : une chambre d'exercice pour éviter le pire

France 2

Les procès pour erreur médicale se multiplient, si bien que les hôpitaux tentent de former les soignants à éviter les confusions.

Elles sont la hantise du personnel hospitalier et font régulièrement la une de la presse. En France, les erreurs médicales font l'objet de plus en plus de plaintes, avec à la clef, des indemnités parfois très lourdes. 390 professionnels de santé ont été condamnés en 2018 pour un total de 53,2 millions d'euros versés aux victimes. Pour éviter ces erreurs, une chambre d'hôpital truffée d'anomalies a été aménagée à Marseille (Bouches-du-Rhône).

Des erreurs à identifier

Autour d'un mannequin, le faux patient, deux infirmières et une aide-soignante ont quinze minutes pour identifier toutes les erreurs qui ont été commises. Une perfusion mal posée, un bracelet avec une mauvaise identité ou encore des médicaments dispersés sur les tables... le personnel doit ouvrir l'oeil. Ces chambres d'exercice sont testées depuis plusieurs années en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne