Voyager avec son animal de compagnie

Partir en vacance avec votre animal, ça ne s’improvise pas. Surtout si vous allez à l'etranger. Certaines démarches sont nécessaires avant le départ.

Votre animal a besoin d’un passeport

Si vous voyagez au sein de l'UE, votre animal de compagnie doit disposer d'un passeport européen. C’est obligatoire depuis le 1er Octobre 2004. Il peut aussi être nécessaire pour voyager en Andorre, en Islande, au Liechtenstein, à Monaco, en Norvège, à San Marin, en Suisse, et au Vatican. En revanche, si vous voyagez directement de la France métropolitaine vers un département d'Outre-mer (ou inversement), sans escale dans un pays de l'UE, vous n'avez pas besoin de passeport européen pour votre animal. Nul besoin de prendre rendez vous à la mairie. Pour ce passeport, il vous suffit de le demander à votre vétérinaire. Il le remplira, le jour même.

Une puce d’identification

Votre animal doit obligatoirement être équipé d'une micro-puce implantée sous la peau, s’il a été identifié après le 3 juillet 2011. Le tatouage seul ne suffit pas. Le code alphanumérique d'identification doit être le même que celui qui figure sur le passeport. Même si ce n’est pas un GPS, le numéro d’identification permet aussi de faciliter les recherches, si votre animal se perd.

Faites attention aux escales. Avant votre départ, renseignez-vous sur la réglementation du ou des pays de transit, si vous voyagez hors de l’union européenne. Vous devez vous conformer à la réglementation locale même pour une simple escale. 

Coté santé

N’oubliez pas son carnet de santé. Vous devez veiller à ce que votre animal soit à jour de certaines vaccinations, notamment le vaccin antirabique pour les chiens, et les chats. Certains pays, demandent même le titrage anti-rabique. Pour cela, vous devez le réaliser auprès de votre vétérinaire au moins 3 mois avant le départ.

Concernant les rongeurs, reptiles, amphibiens et poissons, vous devez présenter une attestation récente de bonne santé du vétérinaire. Certains pays demandent aussi le titrage antirabique

Des règles spécifiques peuvent exister selon les pays. Par exemple l’Irlande, Malte la Finlande et le Royaume-Uni, exigent que l’animal arrivant sur leur sol soit âgé d’au moins 3 mois, et qu’il soit à jour de son traitement contre les vers (echinocoque). Le traitement doit être administré entre 120 heures et 24 heures avant l'arrivée dans le pays de destination. Attestation à l’appui.

Quelque soit le moyen de transport, informez vous sur les conditions dans lesquelles votre animal de compagnie va voyager. Les animaux sont, en règle générale, acceptés à bord des avions.  Soit en cabine, soit en soute. Mais sur British Airways, par exemple, seuls les chiens d’assistance sont autorisés en cabine. Tous les autres animaux de compagnie voyagent en soute en tant que fret. Sachez que le plus souvent pour être accepté en cabine, un animal ne doit pas dépasser 5 kilos, mais il doit voyager dans son habitacle, qui ne doit pas excéder 115 cm. Les animaux familiers de plus de 5 kilos devront obligatoirement, hors cas exceptionnels, voyager en soute. Le lieu est est ventilée, chauffée et pressurisée.

D’autres compagnies aériennes peuvent limiter l’âge des animaux qu’elles acceptent à bord de leurs avions.  Sur air France, l’animal doit être âgé d’au moins 8 semaines, pour les vols en France métropolitaine (y compris la Corse) et entre la France métropolitaine et les DOM-TOM (hors Guyane). Et d’au moins 15 semaines pour les autres destinations.

Dans tous les cas, Avant d’acheter votre billet, informez vous auprès de la compagnies et prenez conseil auprès de votre vétérinaire.  

Vous êtes à nouveau en ligne