VIDEO. Pourquoi les prospectus publicitaires sont un réel problème pour la planète ?

Brut.

Il y a toujours plus de prospectus publicitaires dans vos boîtes aux lettres et c’est un vrai problème pour la planète. Voilà pourquoi…

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Un constat alarmant

Le constat établi par l’association UFC Que choisir est inquiétant : alors que l'environnement et la réduction des déchets sont au centre des préoccupations politiques, et malgré l'essor de la publicité numérique, le poids moyen des prospectus publicitaires déposés dans nos boîtes aux lettres a augmenté. 2,3 kilogrammes de papier y tombent chaque mois. Cela revient à une augmentation de 15 % depuis 2004. Les prospectus publicitaires représentent ainsi un quart du papier consommé en France.

"C’est plus que la presse ou les magazines donc c’est extrêmement conséquent", s’inquiète Nicolas Mouchnino, membre de UFC-Que Choisir. Ce dernier estime ainsi que ce sont des "ressources gaspillées". Et ce que les Français ignorent, c’est que cela leur coûte de l’argent : 200 euros par foyer, chaque année. En effet, lorsque les publicités sont jetées dans les poubelles classiques, la collectivité va traiter ces papiers. Ils vont donc être incinérés ce qui se répercute sur la taxe sur les ordures ménagères.

Des solutions existent

À son échelle, le consommateur peut apposer une étiquette “Stop pub“ sur sa boîte aux lettres. Cela est très efficace et pourrait, à terme, obliger les industriels à arrêter d’utiliser ce type de publicité. Il faudrait, pour que cela soit efficace, que les collectivités renforcent la promotion du fameux “Stop pub“ afin de sensibiliser les consommateurs. Selon Nicolas Mouchnino de UFC-Que Choisir, il faudrait également que l’État renforce ses sanctions vis-à-vis de ces pratiques, en les rendant, par exemple, plus coûteuses.

Vous êtes à nouveau en ligne