VIDEO. Le biodiesel, un désastre écologique?

FRANCEINFO

L'huile de palme, utilisée pour fabriquer des agrocarburants, a un impact climatique négatif trois fois plus important que les énergies fossiles.

Près de la moitié de l'huile de palme importée en Europe est utilisée pour fabriquer des agrocarburants. Tel est le calcul fait par l'ONG Transport et Environnement, à partir des chiffres de l'association professionnelle de la filière des huiles végétales en Europe, Fediol.

Selon l'ONG, dont le siège est situé à Bruxelles, l'utilisation d'huile de palme pour fabriquer du diesel a même été multipliée par six entre 2010 et 2014 en Europe, alors qu'elle a baissé d'un tiers dans l'agroalimentaire, les cosmétiques, la nourriture animale et l'industrie.

Déforestation et émission de gaz à effet de serre

Problème, selon une analyse de la Commission européenne mise en avant par Transport et Environnement, l'huile de palme a un impact climatique négatif trois fois plus important que les énergies fossiles. La faute notamment à la déforestation provoquée par l'expansion de la culture des palmiers à huile et qui est une source importante d'émissions de gaz à effet de serre.

Les ONG écologiques font pression à Bruxelles pour que le bilan écologique global des biocarburants ou agrocarburants soit davantage pris en compte dans les politiques européennes qui visent à les favoriser pour réduire le recours aux énergies fossiles.

Vous êtes à nouveau en ligne