VIDEO. À Aubais, un parc photovoltaïque financé, créé et géré par des citoyens

BRUT

Une énergie solaire par et pour les citoyens. C'est le défi qu'a relevé la coopérative Les Survoltés dans le sud de la France. Voilà comment ça fonctionne.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Produire de l'énergie renouvelable pour les citoyens et par les citoyens. C'est le défi qui a été relevé à Aubais, dans le sud de la France dans la région Occitanie. "Il y a eu ici un gros combat contre les gaz de schiste qui a été victorieux", se félicite Antoine Rousseau, président du Watt citoyen. Mais les citoyens ont voulu inverser la tendance en se battant "pour" quelque chose. Est donc venue cette idée du parc photovoltaïque.

Un investissement collectif

Ce parc, c'est 350 000 euros de budget, 700 panneaux solaires, environ 380 MWh d'électricité renouvelable produits chaque année. "Tout ceux qui ont mis un petit peu d'argent dans ce parc récupèrent chaque année un petit pécule d'environ 3 % pour l'instant", précise Antoine Rousseau. Une décision prise en assemblée générale.

En plus des 175 500 euros des citoyens locaux et des 100 000 euros de la région Occitanie, le parc a reçu 50 000 euros du mouvement "Énergie Partagée", un fonds d'investissement national qui récupère des investissements individuels de personnes qui veulent investir dans les énergies renouvelables. Une partie des bénéfices du parc d'Aubais sera réinvestie dans la transition écologique.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne