Procès contre Monsanto : la justice donne raison à Paul François

L'agriculteur a remporté ce jeudi à Lyon une nouvelle bataille dans le long combat qu'il mène contre Monsanto. La firme américaine a été reconnue responsable de son intoxication par un désherbant.

Cela fait douze ans qu’il se bat… Paul François, agriculteur charentais, avait déjà obtenu gain de cause en première instance en 2012 et en appel en 2015, mais Monsanto s'était pourvu en cassation avant que l'affaire soit de nouveau examinée devant la cour d'appel le 6 février. Elle vient donc de reconnaître que la firme était "responsable du dommage causé à Paul François", du fait "des produits défectueux". Son intoxication au Lasso remonte à 2004.

"J’espère que ce sera la dernière étape judiciaire dans cette affaire", a expliqué Me François Lafforgue, l’avocat de l’agriculteur sur le plateau du Magazine de la santé. " Il est plus que soulagé, c’est une décision extrêmement importante pour lui mais aussi, pour toutes les victimes de pesticides " , a-t-il. ajouté "Ça va marquer un tournant dans la vie judiciaire sur ces questions d’exposition à des pesticides".

Vous êtes à nouveau en ligne