Pourquoi de plus en plus de Français choisissent de consommer "en vrac" ?

BRUT

Réduire les déchets des emballages est un enjeu qui peut trouver sa solution dans la consommation dite "en vrac".

Utilisée par seulement 1,5% des Français, la consommation "en vrac consiste à acheter ses produits sans emballage, directement à la pesée. De plus, on n’achète que ce dont on a besoin, ce qui permet de réduire le gaspillage alimentaire.

Au début, j'avais dû renoncer à certains plats dont je ne trouvais pas les ingrédients en vrac. Aujourd'hui, de plus en plus, je trouve.

Une consommatrice

Un marché prometteur

La part de Français qui privilégient ce type de consommation augmente cependant. Jules Rivet, fondateur de l’épicerie "La Recharge" à Bordeaux, parle de son engagement écologique : "On s’est rendu compte que, si on voulait faire du sans emballage, il fallait aussi réduire les emballages à la source, donc pouvoir rendre la canette aux producteurs."

En France, il n’y avait en 2014 que 10 épiceries vrac. Aujourd’hui, il y en a 150.

Une consommatrice satisfaite témoigne : "Le plus compliqué, c’est de Faure une pause, de remettre en cause toute notre consommation et de repartir sur des nouveaux produits."

Vous êtes à nouveau en ligne