Pollution : la Méditerranée au bord du burnout

FRANCEINFO

La mer Méditerranée occupe 1% de l'espace maritime mondial, mais elle représente 10% des déchets en plastique, mers et océans confondus.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le gouvernement tunisien tente de sensibiliser les habitants à la crise environnementale, mais la prise de conscience tarde. 95% des déchets sur les plages sont en plastique. "Il n'est jamais trop tard, mais il faut agir vite, généraliser le tri sélectif et le recyclage et réglementer pour un usage moindre des plastiques à usage unique", explique Rached Cherif, de la gouvernance environnementale tunisienne. La Tunisie a banni les sacs en plastique jetables des grandes surfaces. Mais les pailles, gobelets et cotons-tiges sont un fléau.

Le pollueur empoisonné

Ils se transforment en micro plastique. "Ce sont de tout petits fragments confondus avec le plancton par les poissons. De par leur forme, ils accumulent les polluants chimiques qui se trouvent dans la mer", détaille Rached Cherif. Les poissons vont les manger. Les polluants s'agglutineront dans leur chair, que les êtres humains vont consommer. Selon un rapport de WWF, la concentration de plastique en Méditerranée serait quatre fois plus élevée que celle du "continent de plastique" dans le Pacifique Nord.

Vous êtes à nouveau en ligne