Ouganda, un savon anti-moustique

France 24

Joan Nalubega est sujette à des crises de paludisme. Grâce à son invention, un savon anti-moustique, elle contribue aujourd'hui à la prévention de ce vaste problème de santé publique en Ouganda

Durant son enfance, Joan Nalubega était sujette à des crises de paludisme régulières. Cette jeune Ougandaise contribue aujourd'hui à la prévention de ce vaste problème de santé publique, grâce à une invention : un savon anti-moustique accessible à tous.

"J'ai vu qu'il y avait des solutions sur le marché, comme les vaporisateurs, mais ça ciblait les touristes. C'est un autre marché. Aujourd'hui, les gens qui souffrent de cette maladie n'ont pas les moyens", explique-t-elle.

À base d'huile d'olive, d'huile de coco, de citronnelle et de lavande, le savon de Joan Nalubega est vendu aux hôtels de luxe à des prix élevés.
Les bénéfices permettent de le financer pour les communautés locales, n'ayant pas les moyens d'acheter du produit répulsif. Certains clients l'ont testé et approuvé, comme Teddy Namirembe : "Avant, mes enfants se réveillaient toujours avec des piqûres de moustiques. Maintenant ils ne sont plus piqués, ils n'ont plus de marques sur les bras et je ne dois plus me battre pour acheter des médicaments contre le paludisme", affirme la jeune femme.

L'Ouganda connaît l'un des taux de transmission du paludisme les plus élevés au monde.
Plus de 9 millions de cas confirmés et plus de 5 000 décès en 2017, selon l'Organisation mondiale de la santé.

Vous êtes à nouveau en ligne