Nord : la pyrale du buis, cette chenille qui détruit les jardins

FRANCE 3

La pyrale du buis fait des dégâts dans les jardins du nord de la France. Des traitements existent pour se débarrasser de ce parasite.

La pyrale du buis provoque des dégâts considérables dans les jardins du nord de la France, notamment à Halluin (Nord). Le buis est complètement desséché, à cause de l'action d'une chenille, la pyrale, particulièrement vorace. "J'ai la moitié du buis qui a été attaqué et fortement endommagé", déplore Diane Olivier-Carissimo, propriétaire de l'Arboretum du Manoir aux Loups, qui ne peut que constater les dégâts.

La pyrale est apparue en Europe il y a une dizaine d'années

"En 15 jours, la pyrale peut détruire 20 mètres de haie de buis. Une femelle peut pondre 200 à 300 œufs, qui vont éclore seulement deux jours après la ponte. Il faut être très vigilant", précise Diane Olivier-Carissimo. Une prolifération aussi rapide que la propagation en Europe de ce papillon d'Asie orientale, apparu d'abord en 2007 outre-Rhin, puis en France dès l'année suivante. Dans le nord de la France, la prolifération de ce parasite s'est accentuée sur les deux dernières années. Il faut donc traiter le jardin en prévention, avec des pièges à phéromones.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne