Les animaux aussi ont trop chaud

Crédit photo : ©Pixabay - En période de fortes chaleurs, pensez aussi à nos animaux de compagnie !
Crédit photo : ©Pixabay - En période de fortes chaleurs, pensez aussi à nos animaux de compagnie !

Fatigue, déshydratation, coup de chaleur... rien de surprenant en pleine canicule. Mais cela concerne aussi nos animaux de compagnie. Ils sont plus sensibles que nous aux fortes chaleurs et leur système de thermorégulation est très différent.

Chez les chiens, le problème c’est la quasi absence de transpiration. Contrairement aux humains, les seules glandes qui produisent de la sueur sont situées entre les coussinets. Autrement dit, ils ne transpirent que des pattes. Ce qui n'est pas suffisant pour évacuer l'excès de chaleur et pour les rafraîchir. Sans compter leur pelage, un vrai handicap en période de fortes chaleurs. 

Leur méthode pour réguler la température, c'est la ventilation. Les chiens augmentent leur rythme respiratoire, pour évacuer l'air chaud et humide et pour inspirer de l'air plus frais et plus sec. C'est pour cette raison, qu'en été, ils ont toujours l'air essoufflé : ils halètent sans cesse pour se rafraîchir.

Si vous observez bien votre animal de compagnie, vous pouvez détecter quelques signes d'alerte. Ses oreilles sont chaudes, la peau à l'intérieur du pavillon est plus rouge. Les vaisseaux sont plus visibles : ils sont plus dilatés pour évacuer la chaleur. La truffe peut aussi être chaude et sèche. Le coeur bat trop vite.

L'épuisement par la chaleur

Le risque majeur est "le coup de chaleur". Hyperventilation, déambulation, signes de stress physique, regard fixe et augmentation de la température interne (au dessus de 39,5°C). Le risque de déshydratation est très important.

Les chiens que l'ont dit "brachycéphales" (ceux qui ont le nez écrasé), comme le bulldog anglais, français, le pékinois, le shih-tzu, les boxers, sont plus fragiles. Ils risquent la décompensation cardiorespiratoire.

En cette période, on observe aussi fréquemment des thromboses chez les jeunes chats. Les chats adultes supportent bien mieux la chaleur. Les nouveaux animaux de compagnie (aussi appelés NAC), sont aussi à surveiller. Il y a des risques de morts spontanées chez les lapins et les chinchillas.

Vous devez être vigilant. Un animal même en parfaite santé peut mourir en quelques heures, en cas de fortes chaleurs. Si vous observez des signes de coup de chaleur, appelez les urgences vétérinaires. La situation peut rapidement s'aggraver.

Des gestes qui relèvent du bon sens

  • De l'eau en accès libre toute la journée

Quelle que soit l'espèce animale, mettez à sa disposition de l'eau tempérée pour toute la journée. Laissez deux à trois gamelles d'eau car elle s'évapore avec la chaleur. L'eau ne doit pas sortir du frigo pour éviter les problèmes digestifs (diarrhée). Pour les rongeurs, vérifiez bien le fonctionnement des biberons des cages. Privilégiez les aliments humides. Optez pour la gamelle de pâtée plutôt que pour les croquettes. La pâtée contient 80% d'eau.

  • Rafraîchissez votre animal 

Pour les chiens et les chats, vous pouvez mouiller l'animal pour le rafraîchir, sur les pattes, la tête, le poitrail. Petit repère, de l'eau jusque sous les coussinets suffit généralement. Mais si votre animal aime l'eau, un bain ou une petite douche pendant une dizaine de minutes est plus efficace. Attention à la température de l'eau. Elle doit être tempérée. Vous pouvez aussi utiliser un gant ou une éponge humide. C'est particulièrement intéressant pour les chats. Vous êtes plus à l'abri d'une réaction brutale de sa part. Pour les lapins et les rongeurs (à l'exception des chinchillas), vous pouvez utiliser un vaporisateur d'eau.

Inutile de tondre votre chien à ras. Allégez l'intensité du pelage est suffisant, car les poils protègent sa peau des coups de soleil.

  • Mettez votre animal dans la pièce la plus fraîche

Si votre animal doit rester seul à la maison, fermez volets, stores et rideaux des pièces exposées au soleil. Evitez de laisser un ventilateur allumé pendant votre absence, un accident peut vite arriver. Les cages des rongeurs et oiseaux doivent être déplacées dans les pièces les plus fraîches. Faites attention à ne pas mettre la cage derrière une vitre pour ne pas exposer les animaux au soleil et n’oubliez pas que le soleil tourne pendant la journée.

  • Evitez les sorties aux heures chaudes

Promenez votre chien aux heures les plus fraîches, le matin et le soir. Evitez la promenade du midi. Limitez les sorties aux besoins de l'animal. En cas de sortie prolongée, empruntez un itinéraire avec des lieux ombragés et prenez avec vous un spray et des bouteilles d'eau pour hydrater votre animal. On n’y pense pas forcément, mais attention au bitume. Le sol peut être brûlant lorsque le soleil tape, ce qui peut provoquer des brûlures au niveau des coussinets du chien. Veillez toujours à ce que votre chien puisse s'allonger sur un sol frais. L'idéal, c'est le carrelage frais et la pelouse arrosée.

  • Attention en voiture

Gardez la caisse de transport bien aérée, ne la couvrez pas. Roulez en aérant le véhicule, mais attention à l'ouverture des fenêtres. Evitez que votre chien ne passe sa tête par la fenêtre. Il risque de sauter hors du véhicule. Il y a aussi un risque de conjonctivite et d'otite. Prenez un brumisateur et de l'eau avec vous. Vous pouvez utiliser la climatisation, mais faites attention aux changements de température entre le véhicule et l'extérieur au moment des pauses. Pensez à un temps d'adaptation, en augmentant la température progressivement avant l'arrêt de la voiture. Durant la pause, donnez lui de l'eau fraîche et offrez-lui un coin à l'ombre pour qu'il récupère.

  • Jamais seul dans une voiture

Surtout ne laissez jamais votre chien seul sans surveillance dans une voiture par temps chaud. Sous aucun prétexte, pas même pour cinq minutes juste parce que vous avez une course à faire. Il peut décéder en 20 minutes. Même si vous laissez les fenêtres un peu ouvertes, sachez que la température interne devient rapidement intenable. L'air ne circule pas. La voiture se transforme en véritable four et provoque un état d'hyperthermie fatal. 

Selon l'article R. 654-1 du Code pénal, "laisser un chien enfermé dans une voiture stationnée dans un endroit non ombragé, par temps de chaleur ou de soleil" est une infraction de mauvais traitements punie d'une amende de 750 euros au maximum. Si vous êtes témoin d'un animal enfermé dans une voiture en plein soleil et que vous estimez qu'il est en danger, prévenez immédiatement les forces de l'ordre. L'article L214-23-3 du Code Rural autorise les officiers ou les agents de police à procéder à l'ouverture de tout véhicule lorsque la vie de l'animal est en danger.

Vous êtes à nouveau en ligne