La France touchée par le scandale des œufs contaminés

Cette vidéo n'est plus disponible

Après la livraison de treize lots d'œufs contaminés en France, le ministère de l'Agriculture cherche à savoir si des produits impropres sont sur le marché en France.

Dans l'entreprise agroalimentaire Igreca, dans le Maine-et-Loire, où ont été livrés des lots d'œufs contaminés, les portes sont closes ce mardi 8 août. Depuis hier, toute l'activité est à l'arrêt. "Nous n'avions évidemment pas connaissance de la non-conformité des marchandises que nous avons reçues", affirme Ludovic Justeau, coresponsable d'Igreca, qui rajoute travailler "pour régler au plus vite la situation".

Mesure de précaution

Le scandale des œufs contaminés a pour point de départ les Pays-Bas. Du Fipronil, insecticide utilisé habituellement pour éradiquer les puces sur les animaux de compagnie, s'est retrouvé administré aux poules des élevages hollandais. Des œufs ensuite exportés vers la Belgique, l'Allemagne, la Suisse, la Suède, le Royaume-Uni et enfin la France. Plus de 200 tonnes contaminées et livrées à seulement deux industriels français, qui les utilisaient pour des pâtisseries, des glaces ou des plats préparés. Par mesure de précaution, tous les élevages de poules en France vont être mis sous surveillance.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne