Italie : chasse au plastique pour les pêcheurs de la mer Adriatique

France 2

Le plastique est devenu le cauchemar numéro un des pêcheurs de la mer Adriatique. Ils ont désormais le droit de rapporter les détritus sur la terre ferme.

Au milieu des crabes et des poissons, des morceaux de plastique s'accrochent au filet d'un marin pêcheur de la mer Adriatique. Des déchets qui ont été pêchés à 15 m de profondeur. Le bateau du marin en remonte entre 10 et 20 kg par jour. En Italie, ramener les déchets sur la terre ferme était interdit et illégal il y a quelques semaines. Les pêcheurs pouvaient être accusés de transport illicite. "Ça parait dingue, mais si on rapportait ça sur terre, on était hors-la-loi et on pouvait avoir un PV", souffle Carlo Governatori, marin-pêcheur.

L'Italie en première ligne

40 chalutiers sont autorisés à rapatrier les déchets à terre pour qu'ils soient recyclés. Avec ses 7600 km de côtes, l'Italie est en première ligne face à la pollution en mer. Il reste beaucoup à faire, puisque l'Italie serait le troisième plus gros pollueur en Méditerranée, derrière l'Égypte et la Turquie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne