Ferrys: une inquiétante pollution atmosphérique en Méditerranée

FRANCE 2

En Méditerranée, les ferrys qui desservent la Corse et le continent brûlent du fioul lourd alors que des solutions plus propres existent.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Entre la Corse et le continent, plus d'une vingtaine de ferrys naviguent quotidiennement. En une traversée, ils rejetteraient autant de particules que 30 000 voitures à moteur diesel. Le trafic maritime, qui est une des principales sources de pollution atmosphérique, serait responsable chaque année de 60 000 décès prématurés en Europe. Les riverains du port de Nice (Alpes-Maritimes) sont exaspérés par les ballets incessants des ferrys. "On ne peut plus sortir dehors, les meubles sont noirs de suie et c'est irrespirable", témoigne une habitante.

Aucune réglementation n'a été mise en place en mer Méditerranée

Le ras-le-bol est généralisé sur toute la façade méditerranéenne à Nice, à Toulon (Var), à Marseille (Bouches-du-Rhône) et aussi en Corse. À Ajaccio (Corse-du-Sud), Gilles Notton ne s'attarde pas sur sa terrasse et il a rejoint un collectif de riverain. Ils ont effectué leurs propres relevés et constaté une pollution atmosphérique douze fois plus élevée à chaque passage de ferry. Face à ce cri d'alarme, la surveillance de la qualité de l'air s'est renforcée dans la ville. Mais les riverains réclament la mise en place d'une zone d'émissions contrôlée comme celle existante en mer du Nord et dans la Baltique, où les navires doivent utiliser un fioul allégé. Aucune réglementation n'a été mise en place en mer Méditerranée faute d'accord entre les pays. Certains armateurs utilisent des carburants moins polluants comme du gaz naturel liquéfié. À l'horizon 2020, les émissions de soufre seront abaissées à 0,5% pour toutes les mers du globe.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne