Faut-il encadrer les publicités pour les voitures ?

FRANCE 2

La question des publicités pour les voitures fait débat auprès de plusieurs députés et le gouvernement réfléchit sérieusement à les encadrer. 

"Deux députés veulent interdire toute publicité sur les voitures comme on les connaît aujourd'hui, à l'exception des véhicules électriques ou hybrides, mais ils ont peu de chance d'être entendus", affirme le journaliste Luc Bazizin sur le plateau du 13 Heures. La ministre des Transports en revanche plaide plutôt pour un encadrement de la publicité automobile avec l'affichage de messages comme : "Pensez au métro, au bus et au covoiturage pour vous déplacer", "une mention qui pourrait devenir obligatoire à partir de janvier 2020", selon le journaliste.

Des règles déjà présentes dans d'autres secteurs

Dans d'autres secteurs, des règles existent déjà. "Les règles sont strictes, cela va de l'interdiction totale de publicité pour les cigarettes depuis la loi Évin en 1991, à la mention de messages sanitaires pour certains produits, par exemple ces messages d'alerte : 'l'abus d'alcool nuit gravement à la santé' ou pour les paquets de cigarettes, 'fumer tue'", rappelle Luc Bazizin. Pour les produits gras et sucrés, on retrouve des encouragements à manger sainement et pratiquer du sport. "Les marques qui ne font pas mention de ces messages doivent s'acquitter d'une taxe de 1,5% des sommes payées pour la diffusion des publicités concernées", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne