Éoliennes : le défi du recyclage

FRANCEINFO

Trois fois plus d'éoliennes d'ici à 2030, c'est le projet du gouvernement pour réduire notre empreinte carbone. Mais les éoliennes ne sont pas éternelles.

Au bout de 15 à 25 ans, les éoliennes doivent être remplacées. Jean-Louis Butré, président de la Fédération Environnement Durable, redoute que ces machines soient abandonnées sur le territoire. Il a porté plainte contre l'État. Pour lui, on est en train de créer les friches industrielles de demain. L'enjeu, c'est de pouvoir recycler les éoliennes vieillissantes, mais cela a un coût.  

"92 à 98% d'une éolienne est recyclable"  

Une éolienne, c'est un socle en béton de 1 500 tonnes, un mât de 900 tonnes en acier ou en béton, une nacelle en acier de 70 à 170 tonnes, des pâles de 30 à 40 tonnes composées d'un mélange de plastique et de fibre de verre qu'on ne sait pas recycler et des terres rares très polluantes à l'extraction.  

"92 à 98% d'une éolienne est recyclable", assure Raphaël Gerson, de l'Ademe, agence environnementale rattachée à l'État. L'éolien est une énergie propre, mais qui va poser des problèmes de recyclage.

Vous êtes à nouveau en ligne