Environnement : l'Agence française pour la biodiversité est officiellement lancée

Ségolène Royal, ministre de l\'Ecologie, en juin 2015 à Saxon-Sion (Meurthe-et-Moselle).
Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, en juin 2015 à Saxon-Sion (Meurthe-et-Moselle). (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

Ségolène Royal, ministre de l'Écologie, a annoncé, vendredi, la création de l'Agence française pour la biodiversité, en application de la loi de reconquête de la biodiversité.

La ministre de l'Écologie, Ségolène Royal, a annoncé avoir signé, vendredi 23 décembre, les textes permettant la création de l'Agence française pour la biodiversité. La ministre socialiste décrit cette agence comme la "référence institutionnelle au service de la préservation et de la restauration de notre environnement". La ministre précise dans un communiqué qu'elle "a décidé de renforcé les moyens humains de cette agence avec 50 emplois supplémentaires, dont la moitié dans les parcs naturels marins".

Cette agence s'organisera autour de "trois pôles nationaux à Brest, Montpellier et Vincennes". Elle aura plusieurs missions, comme le développement des aires marines protégées et le "zéro pesticide" pour les jardiniers amateurs ainsi que dans les espaces publics. L'Agence française pour la biodiversité assurera aussi "des missions de police de l'environnement", indique encore Ségolène Royal.

Le décret de création de l'Agence française pour la biodiversité sera publié au Journal officiel la semaine prochaine. Le premier conseil d'administration aura lieu le 19 janvier prochain.