Empiler les pierres nuit à l’environnement

France 2

Des galets et des pierres sont parfois empilés les uns sur les autres. Cette pratique a priori innocente n'est pourtant pas sans danger pour l'écosystème du littoral. 

Au départ utilisé pour guider les randonneurs de haute montagne, les cairns, des empilements de pierres, sont devenus les stars d'Instagram. Chaque jour, des centaines sont façonnés par les promeneurs. Pourtant, à l'entrée du Cap Fréhel (Côtes d'Armor), un signe vous l'indique, interdiction d'empiler les pierres. Car les cairns favorisent l'érosion des sols. Alors tous les moyens sont bons pour enlever aux randonneurs ces mauvaises habitudes. 

Des arrêtés pour interdire les cairns

"On essaye de casser régulièrement les cairns. On se rend compte que deux heures après cela se reforme. Si bien qu'on en arrive à des processus de purge du site, c'est à dire d'enlever toutes les pierres pour couper la base originelle qui va permettre à la personne de construire le premier cairn", explique Philippe Quéré, animateur nature 2000. Ce phénomène inquiète. Plusieurs villes de la côte Atlantique ont pris des arrêtés pour interdire la construction de cairns sauvages. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne