Dioxine : Halluin se souvient, vingt ans après la pollution de ses sols

FRANCE 2

Des équipes de France 2 se sont rendues à Halluin, dans le Nord, une ville contaminée en 1997 à cause d'un incinérateur vétuste. Les habitants se souviennent du traumatisme.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le sol est toujours pollué par vingt ans de rejets. La dioxine est un mot qui est apparu à Halluin (Nord), à partir de la fin 1997. Des contrôles sur le lait des exploitations agricoles font apparaître des taux anormalement élevés de cette molécule cancérigène. L'incinérateur voisin rejette des poussières qui ont contaminé les sols, les agriculteurs doivent alors abattre le bétail. C'est ce qu'on a appelé la crise de la dioxine. "Ça a été un vrai drame pour les agriculteurs parce que tout ce qui était élevage, (...) tout ce qui était à l'extérieur a dû être arrêté", se souvient Pascal Delefortrie, exploitant.

Les terres à nouveau cultivées

Vingt ans plus tard, l'incinérateur a été remplacé par une usine moderne équipée de filtres à charbon dernière génération. Plus de problèmes de dioxine, mais les sols restent toujours contaminés. Des études ont été menées pour tenter de dépolluer les sols, grâce notamment à des champignons. Aujourd'hui, les terres sont à nouveau cultivées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne