Dépôts sauvages : les déchets des pollueurs renvoyés à leur domicile

France 2

Le maire de Laigneville (Oise) a retourné à son envoyeur dix tonnes de déchets qui avaient été déposées sur sa commune. Tout a été filmé et posté sur les réseaux sociaux.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les images ont fait le tour des réseaux sociaux. On peut y voir un camion-benne déposer dix tonnes de déchets dans le jardin d'un habitant de Laigneville, dans l'Oise. L'homme en question avait déposé illégalement ces ordures ménagères quelques jours plus tôt en pleine campagne. Le pollueur tente d'arrêter les agents municipaux, mais c'est peine perdue. "C'est l'exemple type du gars qui n'a absolument aucune envie de s'emmerder à traiter ses déchets, parce qu'il sait que de toute façon, légalement, il ne risque pratiquement rien", indique Christophe Dietrich, maire de Laigneville.

Une facture de 800 €

L'élu juge l'amende de 68 € peu dissuasive, alors pour lutter contre ce fléau, il pratique "le retour à l'envoyeur". Une fois le contrevenant identifié, des camions sont envoyés à son domicile, avec en prime une facture de 800 €. D'après la mairie, en 2014, il y avait quatre dépôts sauvages par semaine ; il n'y en a eu que trois en 2019.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne