Consommation : un steak sans viande fabriqué par une imprimante 3D

franceinfo

Une start-up espagnole a mis au point un steak sans viande fabriqué à partir d'une imprimante 3D.

Louis de Funès alias Jacques Tricatel l'avait imaginé dans L'Aile ou la Cuisse, une start-up espagnole l'a fait. Le premier steak comestible imprimé est né. "Il est fabriqué avec une imprimante 3D qui nous permet d'obtenir l'apparence et la texture d'un vrai steak", explique Giuseppe Scionti, fondateur Novameat. Résultat, le consommateur obtient un plat équilibré sans aucun ingrédient d'origine animale.

Un geste pour la planète

"Nous utilisons une formulation végétale nouvelle composée à environ 20% de petits pois, de protéines de riz, ainsi que de graisse de colza et de fibres d'algues", poursuit le fondateur de la start-up. Le steak 3D n'a rien d'un gadget, c'est une alternative durable à la viande animale. Dans le monde, l'élevage de bétail est responsable de 14,5% des émissions de gaz à effet de serre.

Vous êtes à nouveau en ligne