Bretagne : alerte aux algues vertes

France 2

La prolifération des algues vertes a touché plusieurs plages bretonnes. Le décès d'un ostréiculteur pourrait être lié au phénomène.

Les algues vertes sont elles responsables de la mort d'un jeune ostréiculteur ? C'est en tous cas ce que dénoncent plusieurs associations environnementales après le décès samedi 6 juillet par arrêt cardiaque d'un saisonnier de 18 ans dans la baie de Morlaix (Finistère). En Bretagne, plusieurs plages sont envahies par ces algues vertes et lorsqu'elles se décomposent, elles libèrent du sulfure d'hydrogène, un gaz potentiellement mortel.

"On peut en mourir"

"Sous ces algues-là, qui sont vertes en apparence, se cache une putréfaction très importante. Cet hydrogène sulfuré reste là dans la vase, piégé dans la vase. Et donc on peut en mourir", explique Yves-Marie Le Lay, coprésident de Halte marée verte. L'autopsie du corps du jeune ostréiculteur n'a rien révélé d'anormal, selon le procureur de Brest, mais des analyses toxicologiques sont en cours pour bien déterminer si les algues vertes sont la cause du décès.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne