Avortement : l'Irlande à l'heure du choix

france 2

L'Irlande se prononcera vendredi 25 mai par référendum sur le droit à l'avortement. Le pays est un des rares en Europe, avec la Pologne, à l'interdire.

En Irlande, la légalisation de l'avortement fait son chemin. Le référendum aura lieu le 25 mai. En cas de victoire du "oui", la proposition de loi autorisera l'avortement jusqu'à 12 semaines de grossesse, comme en France. En attendant, à travers tout le pays, des manifestations avec, à chaque fois, des milliers de personnes. Face à face, pro et anti avortements s'affrontent. Ces derniers refusent un assouplissement de la loi, qui est pourtant l'une des plus restrictives d'Europe. Seul cas autorisé : lorsque la vie de la mère est en danger. L'année dernière, seulement 26 cas ont été validés.

14 ans de prison pour avoir utilisé une pilule abortive

Chaque année, 3 500 Irlandaises se rendent en Angleterre, en secret, pour pouvoir bénéficier d'une IVG. Cette pratique est tellement courante que les associations irlandaises orientent même ces femmes vers le site du planning familial anglais, où figure un numéro dédié aux Irlandaises. Pour celles qui ne peuvent pas se rendre à l'étranger, une seule solution : commander illégalement sur internet une pilule abortive. La peine encourue est 14 ans de prison. Selon certaines associations, trois Irlandaises par jour se procurent malgré tout cette pilule.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne