Alimentation : des traces d'hydrocarbures dans des laits infantiles

france 3

Selon l'ONG Foodwatch, des laits pour bébés auraient été contaminés par des huiles minérales toxiques. Les deux plus grandes marques du marché sont visées par une pétition.

Certains parents exposent sans le savoir leurs enfants à des substances toxiques, selon l'ONG Foodwatch. Sur 8 laits achetés en France, 2 d'entre eux contiendraient des Moah (de l'anglais "Mineral Oil Aromatic Hydrocarbons"), des hydrocarbures aromatiques d'huile minérale. "Il faut absolument qu'il y ait une réglementation en France et en Europe pour interdire ces substances dans l'alimentation", réclame Karine Jacquemart, directrice générale de Foodwatch France.

Des substances cancérogènes

Les Moah sont toxiques, cancérogènes, mutagènes et constituent des perturbateurs endocriniens. Sur internet, Foodwatch a lancé une pétition pour réclamer des produits Nidal 1er âge (0 à six mois) de Nestlé et le Gallia Galliagest Croissance sans lactose de 12 mois à 3 ans de Danone. Les laits testés à chaque fois étaient dans des boîtes métalliques. La contamination au Moah est invisible à l'œil nu et il n'y a pas d'étiquetage pour les repérer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne