Enfants : faut-il éteindre les écrans ?

FRANCE 2

Quand les écrans deviennent envahissants, les risques de retard de langage sont avérés. À 5 ans, Kélian a dû même être sevré.  

Deux fois par semaine, Kélian va chez l'orthophoniste. À 5 ans, ce petit garçon a du mal à s'exprimer et à prononcer des mots simples. Il a des troubles de la parole et du comportement. L'une des causes serait la surexposition aux écrans. Depuis qu'il est tout petit, il regarde la télévision et joue sur le portable de ses parents. Selon l'orthophoniste Juliette Bertin, "le problème de l'écran, c'est qu'il va quelque part voler du temps de jeu à l'enfant, du temps d'interaction, de partage, de communication". 

Pas d'exposition aux écrans avant l'âge de 3 ans

À la maison, Kélian s'exerce avec sa mère. Il a néanmoins du mal à se concentrer. Pour aider son garçon, la famille a complètement changé ses habitudes et supprimé les écrans. Il a fallu sevrer Kélian, et ça n'a pas été simple. Mais depuis qu'il est privé de jeux vidéos et de télévision, il s'exprime bien mieux. Avant l'âge de trois ans, il faudrait ne jamais exposer son enfant à des écrans. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne