VIDEO. En Côte d’Ivoire, des cartables offrent la lumière à des écoliers

BRUT

Équipés d’une plaque solaire, ces sacs à dos alimentent les écoliers en électricité et leur permettent de faire leurs devoirs dans de meilleures conditions.

Il n’y a pas de savoir sans lumière. Voici le constat qu’a dressé l’Ivoirien Evariste Akoumian, le concepteur du cartable solaire. Dans son pays, seul 80 % du territoire bénéficie d’un accès à l’électricité, contraignant les habitants des 20 % restants à s’éclairer à la lanterne à huile ou à la lampe à pile. Un sérieux handicap pour ces Ivoiriens et particulièrement pour les nombreux écoliers qui ne peuvent pas étudier correctement. Jean-Baptiste Kotchi Okoma, le chef du village d’Allepilla, confirme : "Nous manquons d’électricité et les enfants étudient souvent avec les lampes tempêtes, ce qui fait que chaque année, les résultats sont catastrophiques."

Une idée lumineuse

Pour remédier à ce problème, Evariste Akoumian à eu l’idée de concevoir un cartable solaire, capable d’alimenter en électricité chaque écolier tout au long de sa scolarité. "Il fallait trouver une solution pour aider ces enfants à étudier sur une durée de cinq ans", explique-t-il. "C’est-à-dire une solution où une personne ou un parent pourrait l’acheter une seule fois et qui pourrait donner au moins cinq ans de lumière à l’enfant. Et c’est là qu’est venue l’idée de mettre en place un sac solaire." Les cartables en question sont équipés de plaques solaires qui rechargent une batterie sur le trajet de l’école, leur permettant d’être éclairés tout au long de la journée et de la soirée. Et selon Anne Corinne Menet Ezinlin, présidente de l’association Yiwo Zone - qui s’occupe du production et du développement de ses sacs - les résultats sont au rendez-vous. "On a vu que ces sacs ont amélioré les résultats scolaires de certains enfants", se réjouit-elle. "Donc cette année encore, on va tout faire pour avoir les sacs et ce sont les donateurs, les gens qu’on contacte, qui nous les offrent."

Vous êtes à nouveau en ligne