VIDEO. Congé paternité : comment ça se passe ailleurs ?

BRUT

La France tente de rattraper son retard en doublant la durée du congé paternité. Tour du monde des congés pour les pères.

Une mesure considérée comme un grand pas pour l'égalité entre les hommes et les femmes par le président de la République. Ce dernier a, en effet, annoncé le passage du congé paternité à 28 jours à partir de juillet 2021 contre 14 jours aujourd'hui. Sept jours seront obligatoires. Les trois jours du congé de naissance seront toujours à la charge de l'employeur et les 25 autres jours seront indemnisés par la Sécurité sociale. Mais comment ça se passe ailleurs ?

En Grèce, le père a le droit à 2 jours de congés paternité pendant lesquels il touche la totalité de son salaire. Au Portugal, le congé paternité est de 20 jours dont 10 sont obligatoires. Aux États-Unis, le père a le droit à 0 jour de congé paternité. Il n'existe pas de congé maternité non plus : la loi garantit le droit à une femme ou un homme de s'absenter pour des "raisons familiales" jusqu'à 12 semaines non payées, et de retrouver son poste au retour.

En Autriche, la durée du congé paternité est de 1 mois. La demande doit être faite auprès de la Sécurité sociale qui versera une indemnisation de 700 € pour le mois. En Suisse, le congé paternité n'est pas un droit. Le père doit demander un congé à faire valoir comme un "jour de congé usuel". 

Les pays généreux en congé paternité

En Norvège, le père peut prendre 15 semaines de congé tout en percevant l'intégralité de son salaire. Dans le pays, 70 % des pères se retirent de la vie professionnelle durant au moins 3 mois. En Corée du Sud, le congé paternité s'élève à 53 semaines. Le pays se classe en tête mondiale des pays offrant les plus généreux congés paternité et espère ainsi stimuler les naissances. L'État propose des aides aux pères souhaitant prendre ce congé, mais ces derniers restent minoritaires à le prendre.

Vous êtes à nouveau en ligne