Syrie : des enfants tués dans un raid aérien sur Alep

(IDÉ)

Au moins 18 personnes - dont 10 enfants - ont été tuées mercredi dans des raids de l'aviation du régime syrien sur une école d'un quartier rebelle à Alep, au nord du pays. Des faits rapportés par l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Une rangée de corps d'enfants, dans des sacs gris : les images transmises mercredi par des militants de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) basés à Alep après le bombardement de l'école Ain Jalout, dans le quartier d'Ansari, font froid dans le dos.

Mercredi, cet établissement au nord du pays a été la cible de raids de l'aviation du régime de Bachar al-Assad, une attaque qui, selon un bilan provisoire, a fait 18 morts, dont 10 enfants. D'après des témoins sur place, deux raids ont eu lieu à dix minutes d'intervalle

Alep sous les bombes depuis mi-décembre

L'armée de l'air avait lancé le 15 décembre une offensive contre les
secteurs rebelles de l'ex-capitale économique de la Syrie, divisée entre
quartiers pro et anti-régime, et sa province.

Ces bombardements, régulièrement menés par des hélicoptères à l'aide de
barils d'explosifs, ont tué des centaines de personnes depuis mi-décembre.
L'ONG internationale Human Rights Watch a accusé mardi le régime de mener
"sans discernement " ces bombardements, qui touchent régulièrement des civils.

Vous êtes à nouveau en ligne