Musique et smartphones met l'audition des jeunes en danger

France 2

La musique et les smartphones favorisent la perte précoce de l'audition chez les jeunes. Les ados privilégient les oreillettes aux casques, une pratique qui participe à la dégradation de leur écoute.

Écouter de la musique avec un casque, de temps en temps, n'est pas un problème en soi. Mais selon un sondage de l'IFOP, les trois quarts des 15-17 ans passent plus d'une heure par jour à écouter leurs chansons préférées sur leur téléphone portable et même quatre heures pour un grand nombre d'entre eux. Un adolescent sur deux s'endort en musique avec des oreillettes, un accessoire beaucoup plus nocif pour l'oreille que le casque.

Traumatisme irréversible

"Un traumatisme sonore est imprévisible et ils vont le payer un jour ou l'autre. Ils le paient comptant ou ils auront un vieillissement prématuré de l'oreille donc ils vont le payer à crédit, mais on ne sait pas quel sera le taux du crédit", explique Jean-Pierre Klein, du syndicat national des ORL. Mais les jeunes sous-estiment les risques. "Je diminuerais le volume à 30 ans", promet un jeune homme interrogé dans la rue. Selon l'enquête, un tiers des jeunes n'ont pas conscience du danger que ces habitudes font courir à leur audition.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne