Mort de Kévin à Mourmelon : deux mineurs mis en examen pour assassinat

Cette vidéo n'est plus disponible

Quatre jours après la mort de Kévin, poignardé par l'un de ses camarades dans un parc, une adolescente et un adolescent de 17 ans ont été mis en examen pour assassinat.

Au palais de justice de Reims (Marne) ce jeudi 7 juin, des voitures arrivent avec deux adolescents de 17 ans aujourd'hui accusés par la justice d'avoir assassiné Kévin Chavatte, 17 ans lui aussi. Le trio se connaissait et le plan était machiavélique. La petite amie de Kévin l'attirait dans le parc pour un flirt avant que l'autre adolescent ne tente de voler le sac de la jeune fille. Un subterfuge imaginé pour tuer Kévin d'une vingtaine de coups de couteau.

Une simple rivalité amoureuse pour mobile

Ce scénario macabre méticuleux stupéfait les habitants de Mourmelon (Marne) venus rendre hommage à la victime. Le mobile du meurtre serait une simple rivalité amoureuse entre Kévin et son assassin présumé. La justice examine maintenant le profil du jeune homme, un passionné d'armes. Pour la défense, il est trop tôt pour en tirer des conclusions. En attendant les avancées de l'enquête, une marche blanche pour Kévin aura lieu le 16 juin prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne