Les généralistes favorables à un médecin traitant pour l'enfant

(Maxppp)

A l'occasion de ses vœux vendredi matin, le syndicat de médecins généralistes, MG France, a demandé la mise en place du médecin traitant pour les enfants. Aujourd'hui ce médecin traitant (anciennement appelé médecin référant), qui joue un rôle central dans l'orientation et le suivi du patient, ne concerne que les personnes de plus de 16 ans.

Bientôt un médecin traitant pour les enfants ? C'est en tout cas ce que souhaite le syndicat de médecins généralistes, MG France. Cette mise en place pour les enfants ne nécessiterait qu'une
modification législative mineure qui pourrait s'inscrire dans la loi de santé
publique actuellement en préparation.

Pour le Docteur Claude Leicher, président de MG France,
avoir un médecin traitant dès l'enfance permettrait notamment un meilleur
suivi. "La continuité est extrêmement importante. Il y a beaucoup de
problèmes de santé à résoudre chez les adolescents, sur les maladies
sexuellement transmissibles, sur la prévention des grossesses non désirées, sur
les comportements addictifs, et donc il faut se mettre d'accord entre nous sur 'qui
est responsable de quoi' [...]
 ". "Si on veut faire une action globale sur
l'ensemble des enfants il faut bien entendu que l'on sache à quel professionnel
de santé on va confier cette responsabilité",
explique Claude Leicher, interrogé par Bruno Rougier sur France Info. "Mais nous pensons que si les pédiatres veulent se positionner comme médecins traitants de l'enfant, cela ne pose aucun problème, et c'est aux parents de choisir ", poursuit le médecin.

Les moins de 16 ans n'ont pas de médecin traitant 

A l'heure actuelle, seuls les patients adultes, qu'ils
soient assurés ou ayants droit, doivent choisir et déclarer un médecin traitant "afin de bénéficier du suivi et de la coordination de leurs soins au
meilleur taux de remboursement", précise l'Assurance maladie sur son site
Internet
. Les enfants de moins de 16 ans ne sont donc pas concernés par cette
mesure et, si leurs parents ne décident pas d'un pédiatre ou d'un médecin
généraliste attitré, seul leur carnet de
santé permet la coordination traçable de leurs soins. 

Vous êtes à nouveau en ligne