Jouets : vers la fin des clichés sexistes ?

FRANCE 2

En cette période de Noël, les enseignes multiplient les jouets mixtes : les jouets non genrés. Selon le gouvernement et les experts, c'est une manière de lutter contre les stéréotypes.

Au rayon jouet, du bleu pour les garçons et du rose pour les filles. Et parfois des jouets déclinés en rose et bleu. Des stéréotypes dénoncés sur les réseaux sociaux, comme par exemple un chariot de ménage destiné aux petites filles. Au cœur du Jura, le premier fabricant français, Smoby, a transformé certains de ses jouets pour accompagner les changements de la société.

Une évolution pas désintéressée

"Il y a vingt-cinq ans, les choses étaient très marquées, on voyait une petite fille comme illustration principale de l'univers, on avait du rose omniprésent sur l'ensemble des produits. Et aujourd'hui on est parti dans un autre univers (...) avec une illustration où la petite fille a laissé sa place au petit garçon", explique Bernard Russac, directeur marketing Smoby. Une évolution qui n'est pas désintéressée et même très profitable. La marque a commercialisé un landau en gris, poussé par un petit garçon. En deux mois, les ventes ont augmenté de 30% sur ce jouet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne